le magazine du Sénégal dans le monde

PORTRAIT MODOU FALL : L’HOMME « ORDURE » DE LA FOIRE

  Enregistrer au format PDF  envoyer l'article par mail title=    Date de publication : dimanche 28 décembre 2014
Avec son boubou fait de sachets en plastiques déchiquetés, Modou Fall ressemble à quelqu’un qui a perdu ses facultés mentales. Un pressentiment qui s’échappe après une lecture des messages qu’il tente de véhiculer. Cet homme, la trentaine dépassée, use de ce moyen trop « osé » pour sensibiliser sur les effets du plastique.

source : www.sudonline.sn - 27/12/2014

Parmi les visiteurs présents à la 23 ème édition de la foire internationale de Dakar, il fait partie de ceux qui attirent la curiosité. Avec des sachets en plastique déchirés, servant de boubou, des tasses à jeter recyclées en chapeau, Modou Fall se promène dans les stands. Qu’on l’évite ou qu’on le voit d’un mauvais œil, cela ne semble point le perturber. Son objectif est de sensibiliser les visiteurs sur les ravages du sachet en plastique et des produits imperméables.

Lutter contre ces produits non dégradables est un objectif personnel qu’il s’est assigné depuis 8 ans, «  Les dégâts causés par les sachets plastiques et les tasses à jeter sont nombreux. Et souvent les gens ne sont pas conscientisés. Si cela continue comme ça, la vie des générations futures est menacée, c’est pourquoi j’essaye de sensibiliser les gens que je rencontre en de pareille circonstance ».

Une tâche que Modou Fall mène difficilement : « Si je me déshabille, je suis tout mouillé. C’est très difficile d’être dans des lieux où les gens sont correctes et que je m’habille de déchets, certains me voient comme un fou, d’autres me fuient, d’autres par contre disent que j’aime la facilité. Mais moi ça m’est égale, car chaque jour j’arrive à avoir des gens qui adhère à ma cause ».

Le seul combat qui vaille à ses yeux est de faire en sorte que la loi interdisant l’usage du plastique soit votée. Pour son travail, Modou dit ne rien recevoir en échange. En guise de récompense, il se contente du trophée vert qui lui est décerné par la 23ème édition de la foire et son titre de défenseur de l’environnement.

Fatou NDIAYE


1 message



Lettre d'info

Recevez 2 fois par mois
dans votre boîte email les
nouveautés de SENEMAG




© 2008 Sénémag      Haut de page     Accueil du site    Plan du site    admin    Site réalisé avec SPIP      contact      version texte       syndiquer