le magazine du Sénégal dans le monde

Cinégal Pictures ou l’histoire d’une bande de jeunes loups rêvant de crever l’écran national

  Enregistrer au format PDF  envoyer l'article par mail title=    Date de publication : samedi 20 septembre 2008
cinéma   
Dakar, 17 sept (APS) - Cinégal Pictures, un club de production cinématographique animé par 30 jeunes sénégalais, sort en octobre prochain un film d’action traitant de la jeunesse et de ses problèmes, a annoncé à l’APS Chérif Faty, le leader de la structure.

Intitulé " Kuntung " en référence à la misère qui sévit dans la rue, le film sortira d’abord en DVD, dans l’espoir qu’une télévision s’y intéresse et décide de le diffuser, a précisé Faty, 24 ans, étudiant en licence de droit, option droit public.

A l’image de leur leader, les membres du club de production cinématographique créé en novembre 2006 sont des élèves, des étudiants, de jeunes des techniciens formés en montage, son et lumière.

Recrutés sur la base de leur engagement à travailler pour le groupe et de leur amour du cinéma, ils ne réclament pour le moment aucune contrepartie financière, remisant cette revendication quand la réussite sera au rendez-vous. A ce premier groupe, Cinégal Pictures s’est vu adjoindre de jeunes comédiens formés et engagés sur la même base, qui étaient en quête d’un premier rôle tardant à venir.

La drogue, la délinquance juvénile et la sexualité des filles constituent les trois mamelles qui nourrissent la trame de ce film d’action produit par Cinégal Pictures. Il relate l’histoire de trois bandits qui cachent à leur monde leur véritable identité, agressant la nuit pour devenir "monsieur tout le monde" le jour levé, a expliqué le jeune réalisateur.

"C’est ce jeu de cache-cache que le film veut faire ressortir, pour dire que les agresseurs sont un peu comme tout le monde", mais finalement c’est l’abus des "plaisirs de la jeunesse" qui va perdre les trois agresseurs, explique Chérif Faty qui s’est formé lui-même sur le tas, à partir de sa seule passion du cinéma.

Avec l’appui de son frère expatrié aux Etats-Unis et qui lui envoie le matériel nécessaire pour se familiariser et s’adonner au métier de ses rêves (caméras, ordinateurs, livres sur le cinéma) Chérif s’est d’abord forgé à la pratique cinématographique avant de créer en novembre 2006 Cinégal Pictures, en compagnie d’une bande de jeunes et d’amis.

Cinégal Pictures qui ambitionne de "rompre avec les habitudes" à travers des productions collées aux réalités sénégalaises, a par ailleurs terminé un documentaire consacré au reggae dont la date de sortie n’est pas encore précisée.

" From Africa to Jion " envisage ainsi de "démontrer" que, contrairement aux idées reçues, le reggae a d’abord pris naissance en Afrique, s’est expatrié en Jamaïque, avant de revenir au continent africain, selon Chérif Faty.

"Le reggae est la seule musique qui renseigne vraiment sur l’histoire de l’Afrique" et permet d’en "apprendre beaucoup" sur la politique, le social et divers autres sujets relatifs au continent, a soutenu le jeune réalisateur qui ambitionne, avec les membres de son club, de faire de leur structure "une grande entreprise cinématographique appelée à être présente dans plusieurs festivals de cinéma".

"On a la chance d’être entrés très tôt dans le métier. On veut donc beaucoup travailler pour dans 5 ans, 10 ans, faire rayonner le cinéma sénégalais à travers le monde", a-t-il souligné.

Prié de dire comment concilier ses études et sa passion du cinéma, Chérif Faty a fait savoir qu’il peut, à la fin de ses études, se spécialiser à travers les aspects juridiques de la production cinématographique et ainsi mettre en adéquation son profil et son amour du cinéma.

BK/CTN


visiter le blog de Cinégal Pictures




Lettre d'info

Recevez 2 fois par mois
dans votre boîte email les
nouveautés de SENEMAG




© 2008 Sénémag      Haut de page     Accueil du site    Plan du site    admin    Site réalisé avec SPIP      contact      version texte       syndiquer