le magazine du Sénégal dans le monde

Dakar la capitale des altermondialistes

Forum Social Mondial du 6 au 11 février 2011

  Enregistrer au format PDF  envoyer l'article par mail title=    Date de publication : mardi 1er février 2011
Dakar   FORUM  
Le Sénégal abrite le Forum social mondial (FSM) du 6 au 11 février 2011. En prélude à cet événement, le Secrétariat du Comité d’organisation du FSM a organisé un atelier de partage avec les médias nationaux et la presse internationale sur la couverture médiatique et les activités liées à la communication hier lundi 10 janvier au Centre Amadou Malick Gaye ex Bopp.

source : www.sudonline.sn - 11/01/2011

"Un autre monde est possible" . Oui ! Mais comment ? La réponse à cette question, voilà une dizaine d’années que les altermondialistes s’activent à la faire accepter par les décideurs de ce monde. C’est le combat du Forum social mondial ( FSM ) depuis son lancement à Porto au Brésil en 2001. Pour le dixième anniversaire, Dakar la capitale du Sénégal va accueillir les altermondialistes du 6 au 11 février 2011 avec comme thème "Les crises du systèmes et des civilisations !". Un peu moins d’un mois avant l’ouverture de cette rencontre, le Secrétariat du Comité d’organisation du forum (FSM) a organisé une journée de réflexion sur la couverture médiatique et les activités liées à la communication hier lundi 10 janvier au Centre Amadou Malick Gaye ex Bopp.

Cet atelier de partage qui a réuni des représentants de médias nationaux, de la presse internationale, de réseaux de médias et écoles de journalisme a été l’occasion pour Mamadou Tidiane Kassé, Facilitateur de la Commission communication du Comité d’organisation du FSM de montrer que dix ans après, les altermondialistes doivent s’arrêter pour faire le point sur ce qui été fait jusqu’ici. Que doit être le forum ? Comment changer le monde, montrer qu’un autre monde est possible ? Autant de questions qui font que le rendez-vous de "Dakar 2011" doit marquer une rupture. "L’enjeux, c’est le dixième anniversaire. Ce forum mondial doit être un forum de rupture. Il faut que ce soit un forum africain car il se teint en Afrique, continent le plus touché par la pauvreté" a-t-il martelé.

C’est pourquoi, il a recommandé, en plus de la dizaine de commissions créées pour la réussite de l’organisation, d’accélérer la campagne de communication.

Selon le coordonnateur du Comité d’organisation Mamadou Mignane Diouf, non seulement entre 20 et 60 mille participants sont attendus lors du " FSM Dakar 2011 ", mais chaque jour, environ 300 activités différentes seront organisées à travers des panels, des workshops, des conférences et des ateliers à travers lesquels les participants échangeront. Un tel événement que "l’Afrique organise et à l’occasion duquel le Sénégal accueille le monde" et "qui attend autant de participants mérite une bonne couverture médiatique. Nous avons pensé que pour relever ce défi, il est bon que la presse nationale soit présente et, éventuellement, la presse internationale". C’est l’objet de l’atelier de partage avec les médias pour mettre à tout le monde d’être à un même niveau d’information a-t-il noté, informant du coup que des personnalités politiques comme Luis Inhasio Lula Dasilva (ancien président du Brésil), Martine Aubry (premier secrétaire du Parti socialiste français) et Ségolène Royal (ancienne candidate à la présidence française) y participeront.

En ce qui concerne les préoccupations des journalistes liées surtout aux accréditations, à l’offre technique, et les attentes et besoins pour une meilleure couverture de l’évènement, le coordonateur du comité d’organisation a précisé que tous les journalistes accrédités seront identifiés par un gilet. Mieux, "on a prévu d’installer une salle de presse qui peut prendre jusqu’à 200 ordinateurs. Nous avons prévu aussi d’installer des cabines de montage, des box" a rassuré Mamadou Mignane Diouf. Pour cela, la Bibliothèque universitaire (BU) de l’Université Cheikh Anta Diop ( UCAD ) va servir de centre presse. La salle de conférence de l’UCAD II est retenue pour abriter certaines conférences de presse.

Pour Mamadou Mignane Diouf les enjeux du FSM sont à la fois économiques, sociaux et politiques. "Ils sont politiques, parce que le monde traverse une crise énorme à la limite des crises de civilisations et des crises de gouvernance". D’où le choix du thème : " Les crises du système et des civilisations ! ".

Les sites retenus pour les manifestations sont l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar qui va concentrer l’essentiel des activités, l’ile de Gorée et la banlieue de Dakar. Deux grandes marches, à l’ouverture et à la clôture de la rencontre sont au programme.

Ibrahima DIALLO


visiter le site du Forum Social Mondial 2011 Dakar :http:// fsm2011.org

lire aussi sur www.alternatives.ca (9 janvier 2011) : Les enjeux du Forum Social Mondial 2011, par Gustave MASSIAH et Nathalie Péré Marzano

sur www.cadtm.org :

— Forum sociaux

— et (17 janvier 2011) :Stop à l’accaparement des terres, pour la souveraineté alimentaire, et non à la violence faite aux femmes paysannes !

sur www.afrik.com (7 février 2011 ) :Le Sénégal accueille le Forum social mondial - La 11e édition du grand rassemblement altermondialiste se tient à Dakar, par Simon Maro

sur www.walf.sn (7 février 2011 ) :Un autre monde est possible : Pourquoi et comment les alter mondialistes veulent y arriver , par Mamadou SARR

et sur audioblog.arteradio.com (10/02/2011 ) :RADIOBAMAKODAKAR :en route vers le forum social mondial 2011



2 Dans les messages du forum

  • Dakar la capitale des altermondialistes

    11 février 2011 11:18

    Sécurité alimentaire : les Africains défendent leur modèle agricole au FSM

    Ouestafnews - La sécurité alimentaire va occuper une bonne place dans les débats de la 11ème édition du Forum social mondial (FSM) qui se tient à Dakar du 6 au 11 février 2011 dans un contexte de hausse des prix de denrées alimentaires et aussi en raison de la forte présence de mouvements paysans africains, qui en majorité sont venus défendre le modèle d’exploitation agricole familiale. « Le concept de sécurité alimentaire doit aller de pair avec celui de souveraineté alimentaire », a déclaré à Ouestafnews, Mme Diakéba Kaba, membre de l’Association guinéenne pour l’allègement des charges féminines (Agcfem) qui prenait part à la marche du dimanche 6 février 2011 marquant le lancement officiel de ce 11ème FSM. 

    Voir en ligne : Sécurité alimentaire : les Africains défendent leur modèle agricole au FSM

    repondre Répondre à ce commentaire

  • Dakar la capitale des altermondialistes

    11 février 2011 11:22

    « Touche pas à ma Terre ! »

    Au Forum social de Dakar, des dizaines de milliers de personnes débattent, proposent, inventent. De la marche d’ouverture aux centaines d’ateliers organisés à l’université Cheikh-Anta-Diop, toute la richesse et la diversité des mouvements sociaux mondiaux s’expriment ici. Le souffle des révolutions en cours inspire les échanges. Malgré une organisation parfois chaotique, de nouvelles résistances et « d’autres mondes possibles » se construisent à Dakar.

    « Nous sommes la solution », peut-on lire sur les pancartes fièrement portées par un groupe de femmes africaines, défendant l’agriculture familiale et la souveraineté alimentaire. Un groupe de jeunes écoliers défilent, portant des T-shirts invitant à « soutenir un but » : « l’éducation pour tous ». À Dakar, dimanche 6 février, le 11e Forum social mondial s’est ouvert par une marche réunissant plusieurs dizaines de milliers de manifestants, venus du monde entier. Militants d’ONG d’Europe ou d’Amérique, enfants des rues et syndicalistes du Maghreb, paysans en lutte contre les OGM et les agro-carburants, associations de femmes africaines ou initiateurs de radios communautaires, collectifs d’Amérique latine ou d’Afrique luttant contre les industries minières qui pillent leur territoire... Tous se mélangent dans cette manifestation colorée, d’où fusent des slogans hétéroclites. Une diversité à l’image de ce forum social.

    Voir en ligne : « Touche pas à ma Terre ! »

    repondre Répondre à ce commentaire



Lettre d'info

Recevez 2 fois par mois
dans votre boîte email les
nouveautés de SENEMAG




© 2008 Sénémag      Haut de page     Accueil du site    Plan du site    admin    Site réalisé avec SPIP      contact      version texte       syndiquer