le magazine du Sénégal dans le monde

20.000 emplois attendus de l’aménagement de la zone du Sine Saloum, selon Ndiouga Sakho

  Enregistrer au format PDF  envoyer l'article par mail title=    Date de publication : mercredi 18 février 2009
Dakar, 17 fév (APS) - La mise en œuvre rapide du plan d’aménagement touristique de la région naturelle du Sine Saloum permettra d’augmenter de 10.000 lits les capacités d’accueil, d’ici à 2012, et de créer à terme quelque 20.000 emplois dans la zone, a annoncé mardi à Dakar, Ndiouga Sakho.
’Les études sur l’aménagement de la zone du Sine Saloum nous permettent de tabler sur l’augmentation des capacités d’accueil de 10.000 lits et la création de 20.000 emplois dans la zone d’autant que les autorités espèrent atteindre le cap du million de visiteurs au Sénégal à l’horizon 2012’, a notamment indiqué le directeur de la Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal (SAPCO).

M. Sakho s’exprimait en marge de l’atelier de restitution du Plan d’aménagement et de développement touristique durable de la zone de Sine Saloum, dont l’étude a été confiée à un cabinet de consultance tunisien.

’’Cette étude a été de qualité. Elle a pris en compte toutes les dimensions en intégrant notamment la lutte contre la pauvreté. Le tourisme est aujourd’hui dans le monde parmi les secteurs qui génèrent le plus de richesses’’, a-t-il souligné.

Appelant les autorités à aider à une maîtrise du foncier, Ndiouga Sakho a averti : "nous ne pouvons pas seulement nous contenter des plans d’aménagement. La maîtrise du foncier est un préalable à leur mise en œuvre’’.

"Les orientations d’aménagement du schéma de développement touristique de la zone d’aménagement de la zone englobent entre autres les Îles du Saloum où une protection absolue de l’écosystème est nécessaire", préconise le Plan d’aménagement touristique dont l’APS a obtenu copie.

’’A priori, aucune implantation ne sera tolérée, mais étant donné la précarité des modes de vie de la population locale, il serait préférable d’autoriser l’implantation de petits campements de tourisme écologique à l’instar du campement éco touristique de Keur bamboung’’, suggère l’étude.

’’Cela permettra, selon le document, d’offrir des emplois représentant une source de revenus complémentaire à la population locale et contribuerait à réduire la menace anthropique sur l’environnement en valorisant les produits du terroir’’.

’’Nos efforts doivent être renforcés afin d’adapter notre offre touristique à la fois aux évolutions de la demande et aux exigences environnementales’’, a pour sa part déclaré le directeur de cabinet du ministre du Tourisme au cours de la cérémonie d’ouverture des travaux de restitution du plan d’aménagement touristique de la région naturelle du Sine Saloum.

Selon Mamadou Tine, ’’le tourisme à vocation sanitaire, par exemple, quoi que encore faible en terme de part de marché (0,49 pour cent des entrées en 2008) est en nette progression avec le plus fort taux d’accroissement (115 pour cent entre 2007 et 2008)’’.

Auteur : AKS/CTN




Lettre d'info

Recevez 2 fois par mois
dans votre boîte email les
nouveautés de SENEMAG




© 2008 Sénémag      Haut de page     Accueil du site    Plan du site    admin    Site réalisé avec SPIP      contact      version texte       syndiquer